Le récit de l’incroyable exploit d’un jeune officier russe qui parvint à couvrir une distance de 2.633 km en 33 jours – à la prodigieuse moyenne de 80 km par jour!
Il avait quitté sa garnison du fin fond de l’Ukraine actuel avec deux juments, Diana et Vlaga, dans le seul but d’aller à Paris, voir cette fameuse Tour Eiffel qui venait de s’achever.  C’était en 1889.
Utilisant en alternance ses deux montures, il démontra par sa fantastique performance la supériorité de l’équitation dite « à la turkmène ».

image_rezise-2

Aller à la barre d’outils