Maria Franchini signe ici un ouvrage de référence, fruit de recherches bibliographiques impressionnantes et d’émouvantes rencontres avec les derniers héritiers de la tradition équestre amérindienne. Mais, ce travail d’investigation vibre au souffle du romanesque. On s’endort dans une fumée épaisse avec les Cheyennes, frissonne avec les Pieds Noirs belliqueux et pleure avec les Gros-Ventres pauvres en chevaux.

À côté du récit historique et attendu de l’apparition du cheval dans les tribus indiennes, cet ouvrage complet en présente les bouleversements géopolitiques (nomadisme, guerre,…), culturels (mythologie, rites funéraires, littérature,…), socio-économiques (répartition des richesses, nouveaux statuts, chasse,…) et techniques (hippologie, élevage, alimentation, équitation, équipement). Le voyageur saura apprécier les schémas nombreux des différentes entraves, brides, selles et même hipposandales !

41acn2lr0vl-_sx353_bo1204203200_

Aller à la barre d’outils