Riding into the wind on horseback out of Patagonia, a life journey by Elly Foote.

Riding Into The Wind est l’histoire la plus inhabituelle et passionnante de deux militants rebelles étudiants (Étudiants pour une société démocratique, Harvard Tocsin, The College Peace Union) qui sont devenus des expatriés pendant la guerre du Vietnam et après les assassinats de JFK et de son frère Robert. Parcourant le monde à cheval ils vendent tout ce qu’ils possèdent, rompent tous les liens, brûlent tous les ponts et se déclarent Citizens Of The World: leur credo inflexible de Never Go Back devient le noyau d’une philosophie émergente de vivre totalement dans l’ici et maintenant. Ils travaillent comme volontaires dans un quartier vénézuélien construisant une école; Ils rejoignent une caravane gitane dans le nord de l’Espagne, puis prennent le chemin vers l’Amérique du Sud sur un ferry allemand avant de commencer une longue odyssée à cheval: 22 000 miles à travers 14 pays en presque cinq ans. Cette œuvre novatrice de non-fiction créative est racontée à deux voix, de sorte que l’histoire dramatique de ces «amants dans chaque événement de leur cœur» se déplace sur plusieurs dimensions alors qu’elles rencontrent tous les extrêmes du triomphe et de la tragédie. C’est l’histoire de deux radicaux courageux des années 1960 et 70, totalement amoureux les uns des autres et de la vie. Une lecture très intense! Vraiment, leur vie est leur message! (en anglais seulement)

Horses, Hitches & Rocky Trails: The Packers Bible by Joe Back

Si vous vous voulez bâter des chevaux ou aller à la montagne à cheval, vous avez besoin de ce livre.
Appeler cela la Bible du bâtage des chevaux est presque un euphémisme. Il couvre le camping, la sécurité dans les montagnes et la façon de survivre à une tache difficile. (en anglais seulement)

Sous les yourtes de Mongolie de Marc Alaux, Ed Transboréal

Marc Alaux a parcouru plus de 6000 kilomètres à pied au pays du Ciel bleu. De la frontière chinoise aux marches sibériennes, il a traversé les prairies centrales et orientales, mais aussi le vaste désert de Gobi et les confins montagneux et boisés. Désireux de partager le mode de vie des  » Fils de la steppe « , il s’est initié à la langue mongole, a lié des amitiés, vécu sous la yourte des éleveurs nomades, pris part aux tâches pastorales, aux fêtes et aux migrations saisonnières. Il a aussi séjourné à Oulan-Bator, la capitale, et dans les villages isolés, afin de saisir toutes les nuances d’une société passée en moins d’un siècle du féodalisme au système communiste puis capitaliste. Il livre sur sa quête de l’âme mongole un récit d’aventure qui est aussi un essai d’ethnologie.

Last of the saddle tramps: One Woman’s Seven Thousand Mile Equestrian Odyssey by Messanie Wilkins

Historiquement, le monde des voyages équestres a contenu un mélange passionnant d’hommes et de femmes uniques. Certains sont des aventuriers à la recherche de danger avec leurs chevaux. D’autres sont des voyageurs qui découvrent les beautés de la campagne qu’ils traversent lentement. Quelques-uns sont à la recherche de vérités intérieures tout en traversant les zones désolées de la planète. Ensuite, il y a Messanie Wilkins. Elle agissait sur ordre du Seigneur! En 1954, à l’âge de 63 ans, Wilkins avait beaucoup à s’inquiéter. Wilkins avait appris qu’elle avait moins de deux ans à vivre, à condition de les passer tranquillement. Sans liens familiaux, sans argent, et sans avenir dans son Maine natal, Wilkins décida de faire un pas audacieux. Utilisant l’argent qu’elle avait fait de la vente de cornichons faits maison, elle  acheta un cheval fatigué de camp d’été et fit des préparatifs pour monter de la côte atlantique à l’océan Pacifique. Pourtant, avant de partir, elle lança une pièce de monnaie, demandant à Dieu de la diriger vers elle ou non. Quand la pièce de monnaie monta toute droite plusieurs fois d’affilée, l’une des héroïnes équestres les plus improbables de l’Amérique démarra. Ce qui suivit fut l’un des voyages équestres les plus remarquables du vingtième siècle. Accompagné par son fidèle cheval, Tarzan, Wilkins souffrit à travers une foule d’obstacles, y compris les déserts et les tempêtes de neige verglaçante, mais jamais elle ne perdit la foi qu’elle accomplirait son odyssée de 7000 milles. « Last of the Saddle Tramps » est donc l’histoire chaleureuse et humoristique d’une humble héroïne américaine à l’aventure. Le livre est aussi amplement illustré avec des photographies. (En anglais seulement)

The cavalry horse and his pack by Col. John J. Boniface

C’est tout simplement le livre le plus important jamais écrit en langue anglaise par un militaire sur le thème des voyages équestres. Il a été conçu pour être utilisé par la cavalerie des États-Unis. Pourtant, il diffère des manuels traditionnels en ce qu’il n’a rien dit sur les exercices et tout sur les voyages à cheval. Si vous voulez apprendre à bien bâter et monter un cheval sur de très longues distances, alors vous tenez le texte sacré de l’homme de cavalerie dans vos mains. À l’aube du 20ème siècle, les experts étaient occupés à prédire la mort imminente du cheval, pourtant, le jeune auteur de ce volume remarquable n’était pas d’accord avec les critiques. Le cheval de cavalerie est l’hommage durable au grand cavalier et au talentueux écrivain qui a prévu le jour où le voyage à cheval fleurira de nouveau, et un livre comme celui-ci serait Chéris par des générations de cavaliers et d’amoureux des chevaux.

Survivre : comment vaincre en milieu hostile de Xavier Maniguet. Ed Albin Michel

A l’usage des aventuriers de toute sorte et de tous les survivants potentiels, voici un livre qui étudie sous toutes ses formes cette extraordinaire capacité de l’organisme humain : l’adaptabilité à toutes les catégories d’agressions physiques, psychiques, sociales. – Des pôles aux déserts, de la haute montagne aux grandes profondeurs, de la jungle aux océans… On trouve dans ce livre toutes les réponses à toutes les situations, dans tous les milieux. – Du stress de l’isolement à la survie en groupe, de la soif à la faim, de la chaleur au froid, de l’effort physique à la diététique du milieu, vous connaîtrez toutes les recettes de survie. Ce livre est émaillé d’un grand nombre de récits d’accidents vécus avec les leçons à en tirer, depuis les naufragés en mer jusqu’à l’accident d’avion dans La Cordillère des Andes où les survivants n’ont dû leur salut qu’à l’anthropophagie.

Le cheval de bât de Claude Charvin. Ed Crepin-Leblond

l’usage du cheval de bât, qui avait complètement disparu en France, renaît grâce à la randonnée équestre. Ce cheval a maintenant plus qu’un rôle utilitaire, il apporte à ces randonnées un charme et un goût d’aventure de plus en plus appréciés des cavaliers.

 

Longue marche à pied de la Méditerranée jusqu’en Chine par la route de la soie de Bernard Ollivier


Bernard Ollivier aura cheminé, la retraite venue, d’un bout à l’autre de l’Asie, d’Istanbul à Xi’an, en longeant l’ancienne route de la Soie. Quatre années passées les chaussures aux pieds, essentiellement à la belle saison, afin de pouvoir franchir les hauts cols d’Anatolie et du Partir impraticables en hiver. Quatre années racontées au fil des jours dans un récit qui n’est en rien l’évocation d’un exploit mais bien le partage d’une aventure humaine rare, par un voyageur émerveillé allant de rencontre en rencontre et qui constate que son projet lui est aussi mystérieux que le monde.


Les chevaux du Sahara et les mœurs du désert du Général Daumas

Ce travail est d’abord le fruit de l’enquête “ethnographique” menée par l’officier de cavalerie Eugène Daumas sur le terrain algérien entre 1835 et 1850, parallèlement à son investissement dans la mise en place des bureaux arabes : “Ce qu’on va lire est donc un résumé tant de mes observations personnelles que de mes entretiens avec des Arabes de toutes les conditions, depuis le noble de la tente jusqu’au simple cavalier” (p. 68). La première partie de l’ouvrage est consacrée aux questions d’hippologie (p. 67-291), tandis que la seconde dresse un tableau de la vie des aristocraties tribales où s’ajoutent des développements sur les razzias, les guerres tribales, la chasse à l’autruche et à la gazelle, etc…Au fil des rééditions, le travail de Daumas connaît, par additions successives, un ample développement; des liens d’estime réciproque unissent l’émir Abd-El-Kader et Daumas; ce dernier adresse à l’émir, en 1851, un exemplaire des Chevaux du Sahara, en sollicitant ses commentaires. Abd el-Kader, lettré féru d’hippologie, répond au général: c’est le point de départ d’échanges épistolaires qui se prolongeront durant une quinzaine d’années et desquels Daumas tire une abondante matière pour enrichir les Chevaux du Sahara.

The Missouri mule: his origins and times de Melvin BRADLEY

Fondamentale dans l’histoire du Missouri, la mule occupe une part spécial largement reconnu dans l’État. Du début du XIXe siècle au début du XXe siècle, les mulets ont joué un rôle central dans l’histoire de l’agriculture et du développement foncier au Missouri. En 1870, le Missouri était le plus grand État mule dans la nation. Il en serait ainsi jusqu’en 1900.

Training mules and donkeys : A Logical Approach to Longears by Meredith HODGES

Meredith Sue Hodges  née le 5 février 1950) est un entraîneur, compétitrice, éducatrice, auteur et personnalité de la télévision américaine spécialisée dans les mules et les ânes, en particulier la mule de selle contemporaine.

Considéré comme le premier livre COMPLET sur la formation des mules, il s’agit d’un manuel de formation «sans résistance» couvrant la psychologie simple et des techniques de formation pour aider au dressage, vers une expérience plus agréable et enrichissante avec leur longues oreilles.

The mule men: A History Of Stock Packing In The Sierra Nevada de Louise JACKSON

Louise A. Jackson nous fait vivre de l’intérieur l’aventure, les épreuves et les joies propres aux échanges fait à l’aide d’animaux de bât. Le livre couvre une période de deux cents ans, de 1750 à 1950. La zone physique est le sud de la Sierra Nevada, l’arrière-pays contenant la plupart des terres sauvages de la Californie et les terres du parc national. De Yosemite aux Tehachapis, de la rivière Tuolumne à la Kern, ces terres au-dessus et au-delà des grandes routes sont les zones sauvages où la majorité des éleveurs modernes de la Sierra ont fait leur commerce.

Mémoires des ânes et des mulets de Gérard ROSSINI

Après une éclipse de près d’un siècle, l’âne revient en grâce comme paisible animal d’agrément ou vaillant compagnon de randonnée. Mais durant des millénaires il a fait partie intégrante des paysages sur les cinq continents dans de nombreux pays, notamment comme auxiliaire agricole, substitut économique du cheval. Cet animal subtil a ainsi occupé une place de choix dans la vie quotidienne et dans l’imaginaire populaire. En route pour une tranquille balade, richement illustrée dans l’univers de l’âne et de ses cousins

Deux chevaux pour un cavalier de L.V. Evdokimov. Ed. Favre

Le récit de l’incroyable exploit d’un jeune officier russe qui parvint à couvrir une distance de 2.633 km en 33 jours – à la prodigieuse moyenne de 80 km par jour!
Il avait quitté sa garnison du fin fond de l’Ukraine actuel avec deux juments, Diana et Vlaga, dans le seul but d’aller à Paris, voir cette fameuse Tour Eiffel qui venait de s’achever.  C’était en 1889.
Utilisant en alternance ses deux montures, il démontra par sa fantastique performance la supériorité de l’équitation dite « à la turkmène ».

image_rezise-2

Le Bonheur à cheval – Evelyne Coquet Editions Robert Laffont – 1975

Deux sœurs, Évelyne et Corinne Coquet quittent Paris à cheval pour atteindre Jérusalem en suivant la route des premiers Croisés, à travers l’Europe centrale, la Turquie, la Syrie, la Jordanie. Il leur faudra six mois pour réaliser leur dessein, leur chien Pluto trottinant à leurs côtés. Aventures et rencontres imprévues, péripéties drôles ou dramatiques …

cover20010_original

Les Indiens d’Amérique et le cheval de Maria Franchini

Maria Franchini signe ici un ouvrage de référence, fruit de recherches bibliographiques impressionnantes et d’émouvantes rencontres avec les derniers héritiers de la tradition équestre amérindienne. Mais, ce travail d’investigation vibre au souffle du romanesque. On s’endort dans une fumée épaisse avec les Cheyennes, frissonne avec les Pieds Noirs belliqueux et pleure avec les Gros-Ventres pauvres en chevaux.

À côté du récit historique et attendu de l’apparition du cheval dans les tribus indiennes, cet ouvrage complet en présente les bouleversements géopolitiques (nomadisme, guerre,…), culturels (mythologie, rites funéraires, littérature,…), socio-économiques (répartition des richesses, nouveaux statuts, chasse,…) et techniques (hippologie, élevage, alimentation, équitation, équipement). Le voyageur saura apprécier les schémas nombreux des différentes entraves, brides, selles et même hipposandales !

41acn2lr0vl-_sx353_bo1204203200_

Loÿs Bastide et sa Chaline de Pierre Albert Clément, éditions Cheminements

La profession de muletier est encore très mal connue alors que ces ancêtres de nos transporteurs contemporains ont joué un rôle essentiel dans la vie économique jusqu’au milieu du XIXe siècle. Sait-on, par exemple, que le transport à dos de mulet a représenté 95 % de la circulation des marchandises jusqu’en 1850 ? Sait-on que cette activité méconnue a donné naissance à un immense réseau de voies spécifiques : les chemins ferrés ? Si cette activité est restée toujours emplie de dangers, les nuits d’auberge permettaient aux voituriers de se défouler. Ce roman, richement documenté, nous fait découvrir un univers haut en couleurs où mules et mulets jouent un rôle emblématique. Voilà la chance de revivre les tribulations tantôt divertissantes, tantôt dramatiques du dévoreur d’espace Loÿs Bastide et de son illustre mule Chaline (1544-1598).

51sw0pljpql-_sx318_bo1204203200_

Le Rythme de l’âne, Petit hommage aux baudets, grisons et autres bourricots Mélanie Delloye. Ed. Transboréal

Domestiqué il y a cinq mille ans et riche figure de la littérature ou de l’histoire, qu’il soit l’Aliboron des contes, l’âne de Buridan, l’âne Patience de Victor Hugo ou, sous le doux nom de Modestine, qu’il accompagne Stevenson à travers les Cévennes, l’âne est un formidable compagnon de voyage. Attachante, sobre, résistante, cette bête de bât aux yeux tendres offre au marcheur itinérant à la fois le moyen de s’affranchir de son bagage et des difficultés du terrain, et la chance de percevoir l’espace autrement, à un autre rythme – braiement matutinal, pâture méridienne, mise à la longe au soir. Le voyage en compagnie d’un âne devient ainsi une autre forme de dépaysement, où l’animal, de fidèle auxiliaire, devient parfois un merveilleux complice, et un sésame pour rencontrer les habitants d’une région ou d’un pays. Alors, le randonneur s’attire la sympathie des passants et des enfants, et, sur les chemins du monde, réveille le souvenir de l’antique connivence entre l’homme et cet animal.

331x499_chargement_9782913955899

Les cavaliers de Joseph Kessel

Les Cavaliers est un roman d’aventures de Joseph Kessel, publié en 1967. Consacré à l’Afghanistan et au jeu du bouzkachi, ce roman est le fruit d’un long travail de Kessel sur ces thèmes, à travers le scénario de La Passe du Diable ou encore le récit Le Jeu du roi. Généralement considéré comme le chef d’œuvre romanesque de l’écrivain, Les Cavaliers impose une galerie de personnages forts, dans un contexte qui tient de l’épopée, à travers une folle traversée de l’Afghanistan. On retient également la place particulière accordée aux chevaux, en particulier à Jehol, « le Cheval fou », conçu comme un personnage du roman
51ddwgmtaal-_sx302_bo1204203200_

L’Europe sous les sabots TOME 1 – Carnets de route de Léna Belloy

Léna Belloy, née en 1987, est passionnée des chevaux et de liberté depuis son enfance. Elle a grandi dans une ferme en Lorraine. Elle devient sellière-harnacheuse à 21 ans,  mais ne cesse d’entendre une petite voix qui l’invite à partir à l’aventure. Elle se prend alors à rêver d’un grand voyage…

À 24 ans, elle se lance sur les routes d’Europe, dans une roulotte tirée par ses chevaux, avec son compagnon et ses deux chiens. C’est dans un carnet de voyage qu’elle retrace durant quatre ans ses aventures, écrit les rencontres, livre ses impressions sur le monde qu’elle découvre. Si son compagnon décide d’arrêter le voyage en cours de route, elle continue le rêve en marche et traverse 11 pays en se livrant avec passion aux aléas du voyage. France, Allemagne, Pologne, Roumanie, Serbie, Italie, et bien d’autres !… Au total 6550 kilomètres ont été parcourus.

dsc_0069

Mules et mulets des animaux d’exception d’Eric ROUSSEAU, éditions GESTE

Nés de l’accouplement de l’âne et de la jument, les mules et les mulets sont unanimement reconnus pour leurs qualités d’endurance, de prudence, et de sobriété. Pendant plus de 5000 ans, ils furent utilisés à des fins agricoles et militaires partout dans le monde, c’était l’époque d’une industrie mulassière lucrative dans le sud de la France : Poitou, massif central, alpes et Pyrénées. Aujourd’hui, des passionnés perpétuent cette tradition d’élevage, pour la randonnée avec une mule bâtée – tant dans le Jura qu’en haut atlas marocain – ou les sports équestres – la route du poisson, de Boulogne-sur-mer à Paris – et même pour certains travaux agricoles. L’auteur rend ici ses lettres de noblesse à cet animal hors du commun.
9782845610859_1_75

La mule poitevine de Laetitia BATAILLE, éditions CASTOR & POLLUX

Précieux patrimoine zoologique français, la mule poitevine a failli disparaître. Elle suscite aujourd’hui un nouvel engouement, justifié par son physique insolite allié à sa douceur de caractère. C’est la plus grande mule du monde et la seule actuellement reconnue en France.

Origines, emplois, standard…la mule poitevine livre ici tous ses secrets, dans une étude zootechnique très vivante où, comme toujours sous la plume de Laetitia Bataille, humour et tendresse ne sont jamais bien loin…

000154977

Voyage pour des enfants de Joe Gallemaers. Ed. Plume d’Aventure

Joe force l’admiration. Au début de cette histoire, elle est mariée avec un gendarme, elle élève deux filles qui approchent de l’adolescence, elle vit à la campagne avec un chien et deux chevaux, le ménage ne roule pas sur l’or, bref, elle est dans la pire des configurations pour vivre l’aventure, apanage comme chacun sait des jeunes, des célibataires et autres électrons libres de notre société. Et tranquillement, pas à pas, elle réussit ce tour de force de tout organiser, sa vie et celle de sa famille, pour accomplir un vieux rêve d’adolescente qui traînait dans un recoin de son imagination : une boucle en solitaire de sept mille kilomètres à travers la France, l’Espagne et le Portugal, avec sa jument Karamelle et son chien Douro.

couverture-joe

Voyage avec un âne dans les Cévennes de Robert Louis Stevenson

Ce roman est le compte rendu à la fois nostalgique et espiègle de la randonnée qu’effectua Stevenson avec une ânesse obstinée dans les Cévennes en 1878. Tandis que l’animal réinvente, à mesure de sa fantaisie, le chemin du voyage, son maître se prend peu à peu aux joies de l’errance. Eloge de la lenteur et du goût pour l’inutile, Voyage avec un âne dans les Cévennes nous invite « à voir le monde comme une bohème non pas vraiment raffinée, mais glorifiée et pacifiée »

1507-1

Le Raid à Cheval De Buenos Aires A New York.1925-1928 de Aime-Felix Tschiffely. Ed Favre-Caracole

 » Les difficultés commencèrent de bonne heure. Les chevaux refusèrent obstinément de se laisser harnacher, chaque partie de la selle ayant l’air de les agacer plus que la précédente et, pendant un bon moment, nous ne formâmes qu’un enchevêtrement confus de chevaux ruant et de palefreniers lançant des imprécations. Enfin, tout fut prêt.  »
Dans les années 20 du siècle dernier, ce paisible maître d’école argentin (d’origine suisse) réalisa un des exploits les plus fous de son temps : Aimé-Félix Tschiffely couvrit avec deux chevaux, Mancha et Gato – de braves criollos de quinze et seize ans – la distance impressionnante de 16000 kilomètres qui relie Buenos Aires à New York. Ce raid est, pour tous les amateurs de grands espaces, d’expéditions équestres, de chevauchées fantastiques, de cavalcades au long cours, le modèle absolu, l’exemple idéal. Tschiffely, c’est l’archétype de l’aventurier à cheval, le type même du  » cavalier de l’aventure « .

514bcfm5w6l-_sx332_bo1204203200_

Aller à la barre d’outils